Le blues à l’envers ou l’art du positivisme 2 – Reverse blues or the art of positivism 2

dav

(English below)

Petit billet d’humeur et petit clin d’oeil à mes pratiquants et aux beaux jours de pluie.

Alors voilà, comme dit l’adage après le beau temps vient la pluie.

Ouais, c’est bon, je sais que c’est l’inverse, mais je la fais façon blues, ok?

En passant, vous savez ce qui se passe quand on joue du blues à l’envers? Ben, le gars il sort de prison, récupère sa maison, retrouve l’amour de sa vie…

Bref, il y a quelques semaines pendant une dizaine de jours, on a eu un ciel bleu magnifique avec temps doux à la clé, où chaque jour on entendait les grues passer au-dessus de nos têtes lors de promenade. C’était un temps qui donne la pêche et rend joyeux.

 

Depuis, c’est la flotte. 45832668_596601814114459_4436849569233371136_nJ’ai beau me répéter à la Éric Emmanuel Smith que ce sont de beaux jours de pluie, y’a un moment où ça veut plus, hein. Surtout que les météos people annoncent encore de la pluie pour les jours à venir. C’est un beau temps pour les canards, je ne le nie pas, juste comment vous dire? coin coin? Alors du coup, pour éviter la déprime saisonnière totale, il me faut trouver plein de parades, des positifs dans tous les recoins.

D’autant plus qu’il y a quelques jours, mère nature ne savait même plus sur quel pied danser. J’avais un rendez-vous pas loin de chez moi. Par la fenêtre, je pouvais voir un coin de ciel bleu, alors je me suis dit chouette, le soleil est de retour! je vais y aller à pied et profiter de ses rayons. Je suis sortie toute guillerette, et paf! la pluie tombait. Juste au dessus de la maison. J’ai vérifié mon aura pour voir si elle n’était pas entourée de serpents se mangeant la tête. Je me suis sentie comme le gars du cartoon qui marche avec un nuage au-dessus de la tête. Un petit Caliméro, quoi. Pourquoi seulement au-dessus du village? Pourquoi sur eux là-bas, dame nature sourit voire elle rigole et que pour nous elle n’a que des larmes? Vous dites? Ah, elle rit à en pleurer. Ah ben ouais, vu comme ça. C’est l’effet des mauvaises blagues de blues. 🤣

Au retour, il pleuvait encore plus et j’étais trempée sinon c’est pas drôle, hein. Du coup les fenêtres de ma choupette (ouais, je donne des noms affectueux à ma voiture) étaient toutes propres. 😊 Si c’est pas du positivisme ça!

Bon maintenant si on pouvait avoir du soleil pour que choupette puisse sécher. 

hdr

 

A wink to my practitioners and beautiful rainy days.

So as they saying goes after sunshine comes the rain.

Yeah I know, we usually say it the other way around but I do it the blues way, ok?

By the way, you know what happens when you play blues in reverse? Well, the guy comes out of prison, gets his house back, finds the love of his life again…

A few weeks back, we had a spree of bright blue sky with warm weather. Everyday we could hear the stokes passing above our heads when wandering. It was very cheerful and enjoyable weather.

Since then, it’s been pouring. And as much as I try to tell myself everyday that in fact those are beautiful rainy days, let’s face it, there comes a time when this just doesn’t cut it anymore.

More so since the weather people announced still more rain for the next few days. It’s beautiful weather for the ducks, I’ll give you that, but how shall I put it? Quack-quack? So now, to avoid a complete seasonal depression, I have to find ways to see positives in every hidden places.

And even more so as mother nature a few days ago didn’t know which way to turn. I had an appointment close to home and since I had seen a patch of blue sky through the windows, I thought, great! I’ll go by foot and enjoy the sun rays. So I came out of the house all jolly happy and bang! it was raining. Just above the house. I checked my aura to make sure it wasn’t surrounded by snakes biting each other’s head. I felt like the guy in a cartoon who’s followed by a cloud above his head. A sort of Calimero. Why just above our village? Why for them over there mother nature is smiling or laughing and for us we get the tears. What’d you say? Oh, she’s actually crying of laughter. Ah ok, seen this way. Must be my bad jokes about blues. 🤣

On the way back, it was raining even harder and I was soaked, otherwise it’s no fun, hey. But the windows of my choupette (yeah, I give affectionate names to my car) were now all clean. 😊 If it’s not beautiful positivism that!

Now if the sun could shine so my car gets dry, hey.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close